Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sourire

Sourire contribue à soulager la souffrance qui provient de toutes nos pensées, nos émotions, nos ressentis, nos perceptions, nos énergies d'habitude, nos douleurs morales ou physiques.

C'est une pratique facile et efficace que nous pouvons adopter. Le Vénérable Thich Nhat Hanh l'a surnommée le " Yoga du Sourire" et c'est dans cette communauté que je l'ai découverte. Elle fait référence au sourire du Bouddha qui exprime la compréhension, la compassion, l'amour universel. Comme une invitation, elle nous permet de se reconnecter à notre nature bienveillante.

Il est précieux d'accompagner la pratique de la pleine conscience avec celle du sourire, qui détend automatiquement les muscles du visage. Quand nous commençons à porter notre attention sur notre respiration, sourire nous aide à nous fixer sur le flux de notre souffle. Avec le temps, celui-ci naîtra spontanément avec notre concentration, sans avoir à y penser.

En dehors des méditations assises ou marchées, dans la journée, quand nous sommes pris par nos activités, nous pouvons à tout moment avoir le réflexe de sourire légèrement. Ce dernier se fait alors déclencheur, comme peut l'être le retour à l'attention à la respiration.

Et que nous soyons au travail, au centre commercial, en voiture ou à pied, un léger sourire nous détendra et nous fera revenir au moment présent, avec une capacité d'analyse de ce que nous sommes en train de vivre. Ce rappel au moment présent, se verra donc enrichi par un retour parallèle à notre respiration, et inversement. Et nous pénètrerons plus facilement dans l'espace de la Pleine Conscience.

Sourire nous met en condition de bienveillance, tant à l'égard de nous-mêmes, qu'à l'égard des autres personnes. Au début "se sourire", nous désarçonne. Et nous nous trouvons dans une situation interpellante. C'est vrai que nous n'avons pas appris dès notre plus jeune âge à "se sourire", alors même que cette pratique va nous aider à porter sur nous-mêmes une attention douce et calme, qui sort généralement de nos schémas habituels. Ce sourire transforme aussi nos relations avec autrui, que ce soit notre entourage ou des personnes plus lointaines de ce cercle, voire des passants. Il est amusant de noter, surtout au début, comment les gens que nous croisons réagissent. Certains nous sourient également, d'autres vous disent bonjour, ou vous disent quelques mots si l'occasion le permet. Au sein de la famille, et auprès des amis, le sourire, qui se mêle aux autres changements engendrés par la pratique, se fera remarquer car nous apportons une énergie agréable qui a des répercussions bénéfiques auprès de tous ceux qui partagent notre vie, ou des moments de celle-ci.

Texte de Chantal Gorski du 19 janvier 2016.

Tag(s) : #Articles

Partager cet article

Repost0